5 étapes pour démarrer une entreprise rentable

Plusieurs entrepreneurs cherchent un guide, étape par étape, pour démarrer une entreprise. Bien qu’il n’y ait pas de mode d’emploi unique et que chaque projet d’affaires aie ses spécificités propres, il est effectivement possible de dresser une liste des grandes étapes à réaliser pour démarrer un entreprise.

 

 

Étape 1 pour démarrer une entreprise : Le bilan des ressources

Pour démarrer une entreprise qui sera à la fois viable et rentable, la toute première étape est de faire un bilan de ses ressources, en tant qu’entrepreneur. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsqu’on se lance en affaires, tout part de soi. Il s’agit d’un principe d’effectuation, une approche scientifiquement validée pour démarrer une entreprise à succès.

 

Cette première étape pour démarrer une entreprise fait référence aux ressources de l’entrepreneur au sens large, c’est-à-dire les ressources financières et matérielles, mais également, les connaissances, les compétences, les intérêts et les aspirations de l’entrepreneur.

 

L’étape du bilan des ressources permet de faire une analyse détaillée de tout ce qui est à notre portée de main et qui pourrait éventuellement avoir de la valeur au moment de démarrer notre entreprise. Par exemple, l’entrepreneur qui a un talent particulier pour les travaux manuels et qui possède certains équipements, gagnerait à envisager une entreprise de soutien aux travaux domestiques.

 

Cette première étape pour démarrer une entreprise est souvent la plus difficile à réaliser, pour la simple et bonne raison qu’on est souvent la pire personne pour évaluer sa propre valeur. Il est conseillé de se faire aider par des gens qui nous connaissent bien, afin d’identifier tout notre potentiel entrepreneurial et surtout, de ne pas oublier certains de nos talents dans un angle mort.

 

Étape 2 pour démarrer une entreprise : Les opportunités

Une fois qu’on a dressé un bilan de nos ressources personnelles, il est possible de s’ouvrir aux opportunités qui sont présentes dans le marché. La recherche d’opportunités est donc un processus itératif de pairage entre les ressources de l’entrepreneur et les besoins du marché. Contrairement à ce que plusieurs croient, l’analyse du marché n’est pas la première étape pour démarrer une entreprise, mais bien la seconde étape. L’analyse du marché est subordonnée aux ressources de l’entrepreneur qui souhaite démarrer une entreprise.

 

S’ouvrir aux opportunités présentes dans le marché peut prendre du temps, tout comme ce processus peut être spontanée. La durée de cette étape du démarrage du démarrage d’entreprise dépend du niveau de connaissances de l’industrie par l’entrepreneur. Ceux qui ont une connaissance fine d’un secteur d’affaires sont en mesure de générer d’y identifier des opportunités beaucoup plus rapidement que les entrepreneurs moins expérimentés.

 

Étape 3 pour démarrer une entreprise : La modélisation d’affaires

Une fois que l’entrepreneur a ciblé quelques opportunités d’affaires au sein d’un marché, il ou elle tient alors un bon filon pour développer un ou des modèles d’affaires viables.

 

La modélisation d’affaires est une plaque tournante des étapes pour démarrer une entreprise, parce qu’elle permet de tester différentes configurations d’entreprises possibles. Il s’agit du tout premier test à faire passer à son idée d’affaires. Les outils de modélisation d’affaires permettront d’évaluer si l’idée tient ou non la route.

 

Plusieurs outils de modélisation sont disponibles. L’outil en ligne Mon modèle d’affaires est entièrement gratuit, et comporte à la fois une matrice à compléter et des tutoriels vidéos. Il permet réaliser rigoureusement cette étape cruciale pour démarrer une entreprise.

 

Étape 4 pour démarrer une entreprise : Le test de marché

Contrairement à ce que plusieurs entrepreneurs croient, les ventes précèdent la rédaction du plan d’affaires et non l’inverse. Donc, l’étape suivante pour démarrer une entreprise consiste à réaliser une première vente. S’il n’est pas possible de conclure une première vente en bonne et due forme, alors il faut du moins que l’entrepreneur aille collecter des intentions fermes d’achat.

 

Mais pourquoi vendre avant de résiger un plan d’affaires ?

 

La raison est toute simple. Le plan d’affaires est destiné aux bailleurs de fonds, et aucun bailleur de fonds n’acceptera de financer un projet qui n’a pas fait ses preuves dans le marché. En résumé, inutile de rédiger un plan d’affaires si on n’est pas en mesure d’aller chercher un premier client. Il s’agit du test ultime, parmi les étapes pour démarrer une entreprise.

Étape 5 pour démarrer une entreprise : Le plan d’affaires

Une fois que le test du marché a été complété, l’entrepreneur est mûr pour rédiger un plan d’affaires et des prévisions financières en bonne et due forme. Bien que cette étape pour démarrer une entreprise apporte son lot de labeur, il s’agit de la tâche la plus mécanique du processus.

 

Il existe plusieurs modèles et outils pour rédiger un bon plan d’affaires, selon les règles de l’art. Le rédacteur de plan d’affaires de Futurpreneur Canada est l’un des plus recommandés par les bailleurs de fonds en développement économique, ainsi que par les enseignants en entrepreneuriat. Vous trouverez l’outil juste ici.

 

Il est également possible de se faire accompagner dans le processus par des professionnels qui offrent un service de rédaction de plan d’affaires. Voici ce qu’ENOV peut faire pour vous : Service de rédaction de plans d’affaires.

 

Prêt à suivre les cinq étapes pour démarrer une entreprise ?

De façon générale, il d’agit des cinq grandes étapes pour démarrer une entreprise. Cela dit, il est important de garder en tête que tout projet entrepreneurial a ses spécificités et qu’il mérite d’être considéré dans son ensemble.

 

Si vous avez des questions sur les étapes à suivre pour démarrer un entreprise, n’hésitez pas à nous écrire. Nous ne facturons pas nos lecteurs pour des questions générales envoyés à travers nos articles de la section des ressources. N’hésitez pas à nous envoyer vos questions.